Banner v4

twitch youtube discord facebook instagram

Afficher les éléments par tag : Final Fantasy

vendredi, 25 décembre 2020 22:05

Joyeux Anniversaire Final Fantasy I

Joyeux Anniversaire Final Fantasy I

Ah quelle joie. Parler, écrire, lire, regarder ou jouer à tout ce qui touche cette franchise me plait énormément. Je dois dire aussi que c’est mon deuxième essai pour écrire cette article. La première fois j’ai fini par écrire 4 pages avant de toucher au thème Final Fantasy premier du nom. Pour être à cent pour cent honnête, je n’ai pas du tout, mais à aucun moment, dit FF I à part pour dire que j’y ai joué…

Donc oui, cet essai doit être le bon sinon je vais commencer à douter de ma faculté à me concentrer sur un sujet. Donc nous allons parler de ce jeu, que je pense être excellent. Il est évident que nous devons prendre beaucoup de facteurs en compte. Premièrement l’époque durant laquelle le jeu est sorti. Le genre de ce jeu, RPG évidemment. La société qui a créé le jeu. Les circonstances dans lesquelles était cette société et finalement ce qui a poussé à créer cet opus.

Bref on ne va pas refaire l’histoire sinon je vais finir par faire toute l’histoire de l’entreprise sans avoir à nouveau parlé de ce jeu. Je m’emporte si facilement c’est fou.

Donc ce jeu, de quoi cela va parler à vrai dire ? A quoi pouvons-nous nous attendre ? Tout simplement à une histoire magnifique mais ou on rentre vite dans le vif du sujet. On nous explique une seule chose, notre destinée. Nos personnages (4) n’ont aucune histoire passée, du moins on ne la connait pas. On doit tout leur inventer, leurs noms et leur classes. On peut choisir entre guerrier, moine, voleur, mage noir, blanc ou rouge. Pour ceux qui ne connaissent pas trop, le guerrier se bat à l’épée et au bouclier, le moine est à main nue, le plus fort physiquement et avec des PV crevant le plafond. Le voleur, et bien il est rapide et ses équipements sont pas trop cher. Le mage blanc soigne, protège et fait en sorte que vous surviviez. Le mage noir, brûle, glace et électrifie vos adversaires, il peut même leur donnes des altérations d’état. Le mage rouge est un mélange entre le blanc et le noir. Il est également fort physiquement et aura donc la plus grande polyvalence de toutes les classes.

Ce qui est cool, les classes évoluent durant le jeu. Après un certain point durant l’histoire vos personnages obtiennent la classe évoluée de celle que vous avez choisi. Ainsi le guerrier devient paladin, le moine devient maître, le voleur devient ninja et les différents mages deviennent des sages. Ceci permet à chaque classe d’aller encore plus loin dans leurs caractéristiques de base. Vous aurez donc des personnages encore plus fort dans ce qu’ils savent faire et qui feront de vous le joueur avec l’équipe la plus puissante de votre monde.

Parlons maintenant de l’histoire. Elle est simple mais si bien raconté, avec de superbes personnages et des quêtes stupéfiantes. Le monde se meurt, des tempêtes dévastatrices, des cataclysmes marins, que du malheur. Rien ne va mais les gens sont persuadés qu’une prophétie s’accomplira. Celle de Lukahn : « Devant les ténèbres, quatre guerriers de lumière se dresseront. »

Vous incarnez donc ces quatre guerriers. Le monde tourne grâce aux quatre cristaux. Les quatre cristaux qui détiennent le pouvoir des éléments, la terre, le feu, le vent et l’eau. Vous devrez donc braver tous les dangers afin de pouvoir libérer les cristaux de leur corruption. Ainsi le monde pourra à nouveau aller mieux et vous pourrez dire que la prophétie n’était pas une simple légende.

Cependant cela va un peu plus loin que tout ça. Le premier donjon que vous faites sera aussi le dernier. Durant votre quête vous vous rendrez compte que vous devrez retourner à l’endroit ou vous avez accompli votre première quête. C’est la que j’ai eu ma grande surprise. Pour parler de mon expérience, je n’ai pas fait attention à l’alerte. Si vous rentrez, vous ne pouvez plus en sortir et vous devez donc être sacrément préparé. Surtout avoir un équipement en béton, un max d’objet pour vous soigner et un mage blanc ! Car les mages rouges ne pouvant pas soigner aussi bien que les mages blanc (ou plutôt les sages) vous ne pourrez pas être aussi efficace en résurrection. Ayant eu deux mages rouges et aucun blanc, il en était vite fini de moi. Sans une bonne diversité de classes ni assez d’objets j’ai compris que je n’y arriverai pas. MAIS, les sauvegardes sont la pour ça. Ayant fait une double sauvegarde en rentrant dans le donjon, j’ai pris cette dernière et je suis allé m’entrainer un peu pour obtenir des sous, vendre des objets dont je n’avais l’utilité et je me suis fourni comme un fou en un tas d’objets qui pouvaient m’aider pour réussir.

Finalement tout va bien donc. Ce fût un peu plus dur que si j’avais eu un mage blanc je pense, mais que faire, j’adore être au front et attaquer sans trop réfléchir comme un bon bourrin. Donc j’étais en mode paladin, maître, sage rouge et sage rouge. Je passais mon temps à exterminer les monstres aussi vite que possible sans trop utiliser de magie. En effet, les sages rouges peuvent avoir de superbes équipements aussi pour l’attaque, le paladin forcément aussi et le maître dégomme tout de ses poings. La plupart de mes PM sont utilisés pour le soin et la protection. Quand cela s’avère utile ou nécessaire alors on se faisait plaisir avec de la magie noire.

J’ai pu alors me débarrasser de la vermine faisant de ce monde un endroit peu prospère et triste. La encore on peut être impressionné par le scénario car au final, personne ne saura jamais tout ce que nous avons fait. Tout ceci ne fût qu’un paradoxe. En mettant un terme à celui-ci, nous ne rendons pas possible notre destinée. Donc en faisant ce que nous faisons, nous perdons la mémoire de nos exploits dans notre présent. Le méchant, Garland devenu Chaos, est en fait pris de notre présent par les démons du chaos, pour aller dans le passé et rendre possible leur propre existence. En faisant cela, ils permettent la prophétie de s’accomplir en créant les guerriers de lumière que nous incarnons. En allant le détruire, nous ne permettons pas aux démons d’exister ni à Garland d’être Chaos. Donc nous ne pouvons pas nous rappeler de quelque chose que nous n’avons jamais fait.

Alors oui, nous sauvons le monde, la monnaie d’échange étant simplement notre mémoire et de celle de toutes les personnes vivantes. Jamais personne ne saura qu’un danger sans précédent existait et qu’il s’agissait même d’une boucle temporelle chaotique jusqu’à ce que nous intervenions. Ça met le cerveau à l’envers et c’est juste génial en terme d’imagination, d’ingéniosité.

Ce jeu, rien que par son histoire, montre tout le potentiel de ce studio et de son directeur. Une petite bande de génies qui feront notre bonheur tant de temps durant. Aujourd’hui nous avons droit à de nombreux jeux dont personne ne devrait se passer si étant qu’il aime les RPG. On ne peut passer à côté de cette franchise ni de cette société Square Enix qui a su créé tant de bons jeux.

Merci Final Fantasy

Publié dans Articles
vendredi, 09 avril 2021 23:22

Mes franchises adorées - Final Fantasy

Mes franchises adorées

FINAL FANTASY

Bonjour, cet article sera un de ceux qui me feront le plus plaisir à écrire. Tout simplement à cause des souvenirs de cette franchise. Cette franchise est de loin celle que j’aime le plus. Si je devais faire un top 3 ce serait simple à faire. Il y a Final Fantasy en premier, Mario en deuxième et Zelda est dans la balance avec Pokémon en troisième. Pour certains qui me connaissent dirait que j’oublie Fifa. Alors non je n’oublie pas Fifa qui est une obligation également à avoir pour moi. J’aime aussi cette franchise, mais d’un point de vue affectif elle reste derrière. Bien que ce soit un jeu que l’on peut jouer à tout moment, les trois franchises de mon podium requièrent un état d’esprit particulier et surtout du temps. Car oui, quand je me mets à jouer à un de ces jeux, je dois être sûr que pour un minimum de deux ou trois heures je ne serai pas interrompu. J’ai besoin de pouvoir m’immerger et pouvoir faire un maximum de choses pour prendre un plaisir qui défie tout.

Alors voyons par ordre chronologique les jeux de cette franchise que j’ai joué (ou qui m’ont le plus marqué).

FF VIII et VII sont les premiers (oui dans cette ordre) auxquels j’ai joué et je remercie encore mon frère qui fit la découverte de ces jeux quand nous étions jeunes. Je devais avoir neuf ou dix ans. Je me rappelle qu’avant cela je ne jouais pas tant que cela aux jeux vidéo. Puis mon frère avait ces jeux et nous nous chronométrions pour savoir qui avait le droit de jouer ensuite.

Donc je regardais souvent mon frère jouer et je tentais de faire aussi bien. Les histoires de ces jeux, la manière qu’elles étaient comptées me percutais. Je trouvais que la narration était superbe et j’étais happé par ces jeux.. Après avoir joué à FF IX et X, que j’aimais beaucoup moins à l’époque certainement dû à mon jeune âge. Sorti en 2002, son style de narration était pour moi moins évident à accepter et à comprendre je pense. La même année sont sorties les compilations comprenant le FF I et FF II, FF IV et FF V, mais aussi FF VI en jeu seul. Tout cela sur Playstation première du nom.

J’ai appris l’anglais avec ces compilations et j’y ai joué en essayant de comprendre un maximum. Une fois que j’ai commencé les cours d’anglais, l’un m’aider à progresser dans l’autre.

En 2007 j’ai eu un coup supplémentaire avec FF XII, mon attention tournait un peu plus sur les jeux. Et hop, on a un amoureux hardcore des FF. J’ai donc aussi repris les FF I à VI. J’ai torché le IV, V et VI. Le IV est excellent et le VI est une de leur œuvre d’art pour moi. Le V est réellement cool dû à l’import des « Jobs », en plus on peut en changer autant qu’on veut. Ce cocktail bien secoué a fait de moi un fan inconditionnel de cette franchise. J’ai repris aussi FF II, qui avait un gameplay assez cool que je ne comprenais pas trop bien dû à mon niveau d’anglais encore trop faible en 2002. Il est à savoir que les jeux sortis sur Playstation 1 étaient uniquement disponible en anglais et qu’il a fallu attendre les versions sur Game Boy Advance (que j’ai aussi oui oui) pour les avoir en français.

FF II a été une petite claque pour moi aussi, car le fait que vous ne receviez pas de point d’EXP et que vous deviez enregistrer des mots clés à utiliser avec les bonnes personnes au bon moment était intriguant. On vous demandait de savoir gérer par vous-même vos personnages et le déroulement de l’histoire. C’était assez impressionnant pour moi et je trouvais cela exaltant. Je me rappelle que j’avais une partie sur Game Boy Advance qui était du pur génie, je me sentais imbattable et il faut dire que l’histoire était bien racontée.

Pour Final Fantasy XIII, ce fût la première fois ou j’avais de réelles attentes et que je suivais les informations concernant son développement. Je ressentais ce que je peux bien plus souvent ressentir aujourd’hui en ce qui concerne les jeux vidéo : Une envie d’avoir un nouveau jeu. Tout simplement cette envie d’avoir une nouvelle aventure à jouer. J’avais peur également vu certaines critiques qui commençait à tomber sur le jeu et surtout qu’il mettait beaucoup de temps à enfin sortir sur le marché. Une fois le jeu en main, j’ai passé mon temps uniquement sur ce jeu. C’était un de ces jeux dont vous ne pouvez pas détourner le regard. J’ai fini l’histoire principale en 65 ou 70 heures à peu près, en l’espace de deux semaines. Oui une moyenne de 5 heures par jour environ. Ce jeu m’a fait encore plus aimer la franchise. Par contre je comprenais aussi la principale critique du jeu qui était que c’était un peu un jeu « couloir », avec moins de liberté que ce que l’on peut avoir l’habitude d’avoir. Ce n’était pas faux et cela fut plus ou moins évident à certains moments. Cela ne m’a pas empêché d’avoir adoré ce jeu.

Et puis devait arriver l’attente pour Final Fantasy XV. Entre le XII et le XIII il y avait trois ans d’attente. De 2007 à 2010. Pour FF XV on a dû attendre 2016, six années donc.

Arrivé à ce point je tiens quand même à faire un point sur les jeux FF que j’ai. Nous sommes donc en 2016/17 et j’ai : FF 1 à 6 trois fois, sauf FF III dont j’ai uniquement le Remake sur DS, j’ai FF 7 à 9 deux fois (je n’avais pas encore la Switch donc aujourd’hui aussi trois fois pour ces jeux), j’ai FF X, X-2, FF XII deux fois car j’ai acheté la version PS4 également. J’ai FF XIII et forcément aussi FF XV qui arrive en dernier à cette époque.

Je n’ai pas voulu me faire spoiler quoi que ce soit pour le jeu car je me rappelle le nombre de sentiments que j’ai pu ressentir pour le précédent opus. Alors même quasiment un an après sa sortie je ne sais rien du jeu à part que vous avez une superbe voiture customisable et des personnages assez spéciaux avec vous et que vous serez en mode Bromance. Une fois que j’avais le jeu, je n’ai pu en détourner les yeux. J’ai joué un nombre conséquent d’heures et j’ai adoré chacune d’elles. Ce jeu est pour moi un pur chef-d’œuvre. Tout était bon dans ce jeu. Tout ce que vous pouviez avoir à faire, quêtes principales, quêtes annexe, quêtes pour améliorer la voiture, chasse de monstres, cuisine pour avoir de meilleurs statistiques, la façon de vous soigner en frappant les autres avec votre magie, comment utiliser la magie, comment diriger chaque personnage. Tout, tout est superbement fait et rien ne serait à changer si cela doit uniquement me concerner. Chaque point de ce jeu m’a plu. Je n’y trouve aucun défaut.

Ce qui m’a le plus plu, la narration et le fond de l’histoire tout simplement. Je dois dire que de la manière dont tout est raconté, je mets ce jeu en numéro 1. C’est touchant, prenant, beau et même poétique. Cela vient à contre-pied de la manière de se battre qui est plus nerveuse, puissante et dynamique.

Depuis je n’ai pas eu de quoi me rassasier, mais une fois la Nintendo Switch en main j’ai donc acheté FF VII à FF IX. J’ai fini le IX d’abord car il est très beau je trouve. Une belle histoire et le style graphique me plaît beaucoup.

Mon rêve la en ce moment serait d’avoir droit à un import des « classiques » FF I à VI sur la Switch. Ce serait vraiment bien de pouvoir en profiter, surtout quand on voit que l’on peut profiter de classiques comme Dragon Quest I à III, FF Legends ou les jeux « Mana » sont accessibles, alors pourquoi pas ceux-là ?

J’ai eu la bonne surprise comme pour la plupart des gens de voir la présentation du petit dernier, Final Fantasy XVI. Un retour au médiéval-fantastique, un retour des cristaux et une nouvelle façon de voir Shiva, Ifrit et les autres qu’on a appelé Espers, Eons, G-Force ou encore Eidolons. Tout semble très prometteur. Quand on voit la vidéo on se rend compte aussi qu’il y aura plus de sang visible que ce dont on peut avoir l’habitude, le directeur qui est celui qui s’est occupé de FF XI Et XIV est digne de confiance. Tout est donc mis en œuvre pour que le dernier de la franchise soit à la hauteur de ses ainés.

Bref, vous l’aurez compris je ne trouve aucun défaut à cette franchise et à leur développeur Square Enix anciennement Square Soft. L’avenir semble radieux vu qu’un futur FF sortira et c’est déjà pas mal. Final Fantasy m’aura beaucoup apporté durant ces 15 voir 20 dernières années et j’ai aimé manipuler chaque personnage que ces jeux ont pu me donner la chance de contrôler. Des histoires riches, tristes et heureuses. Des combats épiques et frustrants. Aujourd’hui des souvenirs géniaux et demain de nouvelles quêtes à découvrir. J’ai hâte de vous écrire à nouveau concernant cette franchise.

Donc mon top 3 des FF avec les logos uniquement pour le fun ( de 1 à 3, de gauche à droite) :

 

 

logosff groupés

 

 

Classement total après le top 3 :

  • Final Fantasy VII
  • Final Fantasy XII
  • Final Fantasy XIII
  • Final Fantasy II
  • Final Fantasy V
  • Final Fantasy IX
  • Final Fantasy VIII
  • Final Fantasy I
  • Final Fantasy X
  • Final Fantasy III

Naturellement ce n’est pas un classement simplement de bon à mauvais mais surtout de celui qui m’a le plus plu à celui qui m’a le moins plu. Mais chacun de ces jeux m’a apporté de la joie et j’ai adoré y jouer et vais aimer y rejouer. Je vous dis, au prochain article.

Publié dans Articles
jeudi, 21 octobre 2021 18:31

Les attentes de la BoTRL

Alors j’ai décidé de demander un peu aux amis du comité de me dire un peu les jeux qu’ils attendent pour l’avenir plus ou moins proche. Il est peu dire que les demandes sont très variées. Je ne sais pas si le père noël aura le temps de faire le nécessaire (c’est même peu probable). Passons donc en revue les souhaits de chacun


Toufik a été le premier à répondre. Sa réponse était claire est faisait la démonstration de son envie si grande. Il n’attend qu’une seule chose, GTA 6.

gta 6.jpg

Notre ami Toufik adore la franchise et est sûr que ce sera le meilleur jeu à venir. Il n’a que cela en tête notre artiste.

Vite après nous avons eu une réponse de Jo. Notre chef en communication a une passion que tous ceux qui ont vu nos podcasts connaissent, Dark Souls. Donc naturellement le jeu qu’il attend est Eldenring.

 eldenring

Il est clair que c’est le jeu de la décennie pour lui. Avec l’esprit de l’écrivain de Game of thrones et l’envie de faire un jeu dans la même veine que les Souls Jo n’a déjà plus de patience.

Patrick, l’un de nos trésorier a une réponse assez surprenante, bien que le jeu soit attendu ce n’est pas de celui-là dont on entend le plus parler. Par contre sa réponse est bien moins surprenante quand on connait Patrick.

 starwars01

Il s’agit de Star Wars Knight of the old Republic Remake. Ses motivations sont simpes. D’abord la franchise dont il est un fan absolu et parce que le jeu avait une histoire de très bonne qualité et que d’y replonger le fait saliver d’avance !


Marc notre monteur a le futur Battlefield en tête et rien d’autre. Son fils est aussi en total excitation dans l’attente de l’arrivée de ce jeu. Il faut dire que la franchise a eu droit à de beaux jeux ces derniers temps et il est grand temps pour un nouveau venu.

battlefield

Il est vrai que les images dont nous avons bénéficié assez récemment concernant le futur opus donnent envie !


Pour ma part je suis en attente totale de Stranger of Paradise, Final Fantasy Origin.

Déjà pas étonnant tant j’adore la franchise. Par contre dans ce cas-ci c’est plus spécial. D’abord il s’agit d’une revisite de Final Fantasy I, un nouveau jeu qui à l’époque fit un super buzz. Un jeu dont l’histoire aussi belle que tragique, une idée aussi simple que complexe et un mode de jeu tellement agréable.

ffsop

Cette revisite paraît si loin du jeu de départ mais l’histoire n’en est que plus captivante. Le tout premier monologue auquel nous avions eu droit m’avait donné des frissons et la bande annonce de la date de sortie est tellement prometteuse.

Je suis à très peu de choses d’acheter une PS5 à ce moment-là… si des consoles sont disponibles évidemment.

Nous avons tous hâte de voir ces jeux sortir. Et vous ? Quel jeu vous attendez ? N’hésitez pas à nous répondre et nous dire quelles sont vos attentes !

En attendant, bonne partie à tous !

Publié dans Articles

Sponsors