Banner v4

twitch youtube discord facebook instagram

vendredi, 25 décembre 2020 22:05

Joyeux Anniversaire Final Fantasy I

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Joyeux Anniversaire Final Fantasy I

Ah quelle joie. Parler, écrire, lire, regarder ou jouer à tout ce qui touche cette franchise me plait énormément. Je dois dire aussi que c’est mon deuxième essai pour écrire cette article. La première fois j’ai fini par écrire 4 pages avant de toucher au thème Final Fantasy premier du nom. Pour être à cent pour cent honnête, je n’ai pas du tout, mais à aucun moment, dit FF I à part pour dire que j’y ai joué…

Donc oui, cet essai doit être le bon sinon je vais commencer à douter de ma faculté à me concentrer sur un sujet. Donc nous allons parler de ce jeu, que je pense être excellent. Il est évident que nous devons prendre beaucoup de facteurs en compte. Premièrement l’époque durant laquelle le jeu est sorti. Le genre de ce jeu, RPG évidemment. La société qui a créé le jeu. Les circonstances dans lesquelles était cette société et finalement ce qui a poussé à créer cet opus.

Bref on ne va pas refaire l’histoire sinon je vais finir par faire toute l’histoire de l’entreprise sans avoir à nouveau parlé de ce jeu. Je m’emporte si facilement c’est fou.

Donc ce jeu, de quoi cela va parler à vrai dire ? A quoi pouvons-nous nous attendre ? Tout simplement à une histoire magnifique mais ou on rentre vite dans le vif du sujet. On nous explique une seule chose, notre destinée. Nos personnages (4) n’ont aucune histoire passée, du moins on ne la connait pas. On doit tout leur inventer, leurs noms et leur classes. On peut choisir entre guerrier, moine, voleur, mage noir, blanc ou rouge. Pour ceux qui ne connaissent pas trop, le guerrier se bat à l’épée et au bouclier, le moine est à main nue, le plus fort physiquement et avec des PV crevant le plafond. Le voleur, et bien il est rapide et ses équipements sont pas trop cher. Le mage blanc soigne, protège et fait en sorte que vous surviviez. Le mage noir, brûle, glace et électrifie vos adversaires, il peut même leur donnes des altérations d’état. Le mage rouge est un mélange entre le blanc et le noir. Il est également fort physiquement et aura donc la plus grande polyvalence de toutes les classes.

Ce qui est cool, les classes évoluent durant le jeu. Après un certain point durant l’histoire vos personnages obtiennent la classe évoluée de celle que vous avez choisi. Ainsi le guerrier devient paladin, le moine devient maître, le voleur devient ninja et les différents mages deviennent des sages. Ceci permet à chaque classe d’aller encore plus loin dans leurs caractéristiques de base. Vous aurez donc des personnages encore plus fort dans ce qu’ils savent faire et qui feront de vous le joueur avec l’équipe la plus puissante de votre monde.

Parlons maintenant de l’histoire. Elle est simple mais si bien raconté, avec de superbes personnages et des quêtes stupéfiantes. Le monde se meurt, des tempêtes dévastatrices, des cataclysmes marins, que du malheur. Rien ne va mais les gens sont persuadés qu’une prophétie s’accomplira. Celle de Lukahn : « Devant les ténèbres, quatre guerriers de lumière se dresseront. »

Vous incarnez donc ces quatre guerriers. Le monde tourne grâce aux quatre cristaux. Les quatre cristaux qui détiennent le pouvoir des éléments, la terre, le feu, le vent et l’eau. Vous devrez donc braver tous les dangers afin de pouvoir libérer les cristaux de leur corruption. Ainsi le monde pourra à nouveau aller mieux et vous pourrez dire que la prophétie n’était pas une simple légende.

Cependant cela va un peu plus loin que tout ça. Le premier donjon que vous faites sera aussi le dernier. Durant votre quête vous vous rendrez compte que vous devrez retourner à l’endroit ou vous avez accompli votre première quête. C’est la que j’ai eu ma grande surprise. Pour parler de mon expérience, je n’ai pas fait attention à l’alerte. Si vous rentrez, vous ne pouvez plus en sortir et vous devez donc être sacrément préparé. Surtout avoir un équipement en béton, un max d’objet pour vous soigner et un mage blanc ! Car les mages rouges ne pouvant pas soigner aussi bien que les mages blanc (ou plutôt les sages) vous ne pourrez pas être aussi efficace en résurrection. Ayant eu deux mages rouges et aucun blanc, il en était vite fini de moi. Sans une bonne diversité de classes ni assez d’objets j’ai compris que je n’y arriverai pas. MAIS, les sauvegardes sont la pour ça. Ayant fait une double sauvegarde en rentrant dans le donjon, j’ai pris cette dernière et je suis allé m’entrainer un peu pour obtenir des sous, vendre des objets dont je n’avais l’utilité et je me suis fourni comme un fou en un tas d’objets qui pouvaient m’aider pour réussir.

Finalement tout va bien donc. Ce fût un peu plus dur que si j’avais eu un mage blanc je pense, mais que faire, j’adore être au front et attaquer sans trop réfléchir comme un bon bourrin. Donc j’étais en mode paladin, maître, sage rouge et sage rouge. Je passais mon temps à exterminer les monstres aussi vite que possible sans trop utiliser de magie. En effet, les sages rouges peuvent avoir de superbes équipements aussi pour l’attaque, le paladin forcément aussi et le maître dégomme tout de ses poings. La plupart de mes PM sont utilisés pour le soin et la protection. Quand cela s’avère utile ou nécessaire alors on se faisait plaisir avec de la magie noire.

J’ai pu alors me débarrasser de la vermine faisant de ce monde un endroit peu prospère et triste. La encore on peut être impressionné par le scénario car au final, personne ne saura jamais tout ce que nous avons fait. Tout ceci ne fût qu’un paradoxe. En mettant un terme à celui-ci, nous ne rendons pas possible notre destinée. Donc en faisant ce que nous faisons, nous perdons la mémoire de nos exploits dans notre présent. Le méchant, Garland devenu Chaos, est en fait pris de notre présent par les démons du chaos, pour aller dans le passé et rendre possible leur propre existence. En faisant cela, ils permettent la prophétie de s’accomplir en créant les guerriers de lumière que nous incarnons. En allant le détruire, nous ne permettons pas aux démons d’exister ni à Garland d’être Chaos. Donc nous ne pouvons pas nous rappeler de quelque chose que nous n’avons jamais fait.

Alors oui, nous sauvons le monde, la monnaie d’échange étant simplement notre mémoire et de celle de toutes les personnes vivantes. Jamais personne ne saura qu’un danger sans précédent existait et qu’il s’agissait même d’une boucle temporelle chaotique jusqu’à ce que nous intervenions. Ça met le cerveau à l’envers et c’est juste génial en terme d’imagination, d’ingéniosité.

Ce jeu, rien que par son histoire, montre tout le potentiel de ce studio et de son directeur. Une petite bande de génies qui feront notre bonheur tant de temps durant. Aujourd’hui nous avons droit à de nombreux jeux dont personne ne devrait se passer si étant qu’il aime les RPG. On ne peut passer à côté de cette franchise ni de cette société Square Enix qui a su créé tant de bons jeux.

Merci Final Fantasy

Lu 397 fois Dernière modification le vendredi, 25 décembre 2020 22:09
Connectez-vous pour commenter

Sponsors